Let’s party…

Photo by Tim Gouw on Unsplash


Nous y voilà, le mois de décembre commence et on est toujours sans les idées claires quant à cadeaux, bonbons et sucreries diverses pour la famille entière, qui, une fois que l’on a rejoint un certain age fatidique, devient de plus en plus grande et on commence à avoir des problèmes à suivre les évolutions sentimentales d’une grande partie de cette même famille.

Je ne sais plus quoi acheter pour mes enfants et leurs conjoints respectifs, l’une à 44 ans et l’autre à 41 ne nécessitent plus depuis belle lurette une quelconque aide financière ou un cadeau « important », on pense de plus en plus aux enfants de nos enfants et ça vient tout seul pour avoir des idées particulièrement « intéressantes » en ce qui concerne la population de moins de dix ans qui nous fait la fête à la maison quant on débarque pour une visite éclair ou pas.

La passion de la période de Noël a disparue petit à petit durant ces quelques années, et même si on sait que le Père Noël est toujours dans les parages, on arrive difficilement à prétendre passer quelques jours « spéciaux », à notre âge tous les jours sont spéciaux, parole de Diego.

Sans parler de la corvée de la nuit de Noël, une montagne de boustifaille qui déborde de tous côtés et des Alka-Seltzer à tire la rigole pour faire passer les 9000 calories ingurgitées en deux jours et demi, sans pouvoir dormir cinq secondes de plus, on te demande de partout car il faut encore trinquer à la santé du restant de la famille qui a eu la bonne idée de venir te souhaiter la Bonne Année et pour ne pas te laisser mourir de faim et soif, ils sont tous arrivés avec les restes du jour d’avant et une ou deux bouteilles au cas où tu avais oublié de refaire le plein de rouge, blanc ou pétillant.

Quand on retourne à la maison une petite semaine après les festivités, les pantalons ne se ferment plus et on a beau essayer de tirer sur la ceinture, la tirette n’arrive plus à « bon port », une catastrophe derrière l’autre car tes pieds ont gonflés et les chaussures ne semblent plus avoir de lacets aussi longs qu’avant.

Et ça recommence dans 360 jours exactement, juste le temps de perdre quelques grammes et refaire sa panoplie de chaussures à la bonne taille!!

Une bonne Année à toutes et à tous et on se retrouve l’année prochaine, ciao à todos…

Laisser un commentaire